VERITE (JUDICIAIRE) – PARDON NATIONAL

82

On en était là, à se demander qu’elle nouvelle trouvaille le Fâ nous sortira. Et comme démangé par des tiques, il donna, dans des froufrous de vision et depuis la voix des ancêtres, l’avenir. On ne viendra pas sur les prédictions. Mais on avait retenu que la ceinture sera desserrée. Que les ancêtres appelaient au retour des fils, partis sur les chemins de l’exil, forcé ou volontaire. Dans tous les cas, on avait retenu que grand frère swagman, mannequin numéro un, du haut de ses lunettes haut de gamme et les godasses taillées sur mesure, allait mettre la balle à terre pour plus de sourire dans les cœurs et le soulagement de la ceinture afin que la moelle épinière ne soit point comprimée davantage.
Les sceptiques, même le déchainé du jeudi, étaient dubitatifs. Les opposants demandèrent de quel bord politique était ce Fâ, version 2018, certifié ISO TEMPS D’ELECTION. On y avait vu un piège, de commun accord avec les ancêtres qui ont sûrement été oints de l’huile rouge, qualité supérieur du PAG, pour inviter par la suite, les fuyards au bercail. On regardait d’un très mauvais œil, le bol d’avenir de ce Fâ quand soudain, brusquement, tout à coup et PATAtras, comme si l’orage s’annonçait avec un crachin qui tambourinait les toits, le miracle se fit. En version Patal bonheur, drainant dans son traineau, les promesses des ancêtres.
Tout d’abord, ce fut à travers le fameux mercredi rouge…Que dis-je, le mercredi DIX NEUF décembre que la nouvelle fut servie aux centrale syndicales. Papa noël ayant troqué son accoutrement rouge contre Costa bling bling, distribua les cadeaux. Les mots d’entrée du roi des poumons, étaient clairs et faisaient saliver les enfants sages de la Républiques venus prendre leurs cadeaux : « nous rentrons dans une nouvelle phase d’amitié et de partenariat pour rentrer dans la nouvelle année 2019…. » C’est dire d’ores et déjà que les cadeaux allaient pleuvoir et effectivement, ils plurent ce jour.
Les enfants ceinturés et cintrés jusqu’à la moelle épinière eurent la confirmation de la résolution du problème de reconversion de la CNSS à FNR qui occasionna le départ forcé à la retraire des agents. Des instructions furent données au MEF pour que les différentes primes et avantages soient accordés aux travailleurs afin que la fête soit belle au sein de leurs familles respectives. Les agents de la santé eurent la confirmation que leurs primes de rendement et de motivation sont déjà envoyées dans les banques. Quant aux statuts particuliers, le premier trimestre 2019 réglera définitivement ce problème.
Les enfants étaient heureux et la fête de cette fin année, comme prédit, s’annonce belle et festive. Le Fâ avait prédit aussi le retour à la maison et dans la quiétude des enfants pourchassés par la justice ou autoproclamés en exil politique. Le tocsin du traineau de papa noël sonna et par Arrêté du Garde des Sceaux, 1200 taulards ont été inscrits sur la liste des détenus bénéficiant de la liberté conditionnelle. Il faut signaler que les grossistes dans la sulfureuse affaire de faux médicaments se trouvent sur la liste. La République avait besoin des compétences de ses fils, agrégés en médecine sur le tas, empoisonnant et amassant fortune au passage. C’est dire que dans un esprit de noël et de fraternité, pour une paix sociale en téléchargement, la balle fut ramenée à terre.
Donc, en ce jeudi où le déchainé croit fermement aux prédictions du Fâ nouvelle formule, vous êtes invités, vous qui ne croyez en rien, à informer les autres sceptiques que la Cour Vérité- Réconciliation qui nous gave de la transmission en direct de la session criminelle sur l’affaire ICC, est, en réalité, dans une dynamique de VERITE – PARDON NATIONAL (VPN). Nous allons inexorablement aboutir à une grâce présidentielle. Il faut passer forcement au four à la ATAO, avant d’espérer le pardon Rentrez donc au bercail, car c’est le temps des cadeaux sur fond d’activation du VPN incontournable. Pour ce qui est de la garantie de cette grâce (future), le déchainé du jeudi vous rappelle que les dés chaînés valent mieux que pipés.
RIM

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.