AZANNAÏ DEJA CHAUD POUR LE SHOW

70

La situation politique au Bénin, l’état des lieux de l’Etat de droit, les élections qui approchent et tutti quanti… qu’en dit Candide ? Depuis sa démission de l’équipe gouvernementale et son divorce d’avec la Rupture, l’homme s’était réfugié dans un silence qui se voulait un repli stratégique, observant de sa retraite insonore, le cours tragique à ses yeux des événements qui se déroulent sous nos cieux. Quelques incursions énigmatiques sur fond de philosophie sur sa page Facebook, de la ventriloquie par moments au travers du sens de la fidélité du député Guy Dossou Mitokpè, jeune lieutenant tenant lieu de son bras droit et c’était déjà ça. Il a fallu attendre le samedi 28 décembre 2018 et des assises du RDL Vivoten – formation politique de Sévérin Adjovi, maire déchu de Ouidah en quête d’un nouveau souffle – pour que Candide Azannaï reprenne la parole en public au sujet de thématiques qui lui collent au train malgré lui : les excès du pouvoir exécutif, la misère sociale, les compromissions au sommet de l’Etat au détriment de l’intérêt général, le futur scrutin pour faire échec aux plans machiavéliques. Devant un auditoire en manque et d’avance conquis, Candide professe que les législatives 2019 sonneront le glas du Nouveau Départ et que la prochaine législature abolira la tonne de lois et de mesures arbitraires adoptées sans arbitrage par le Parlement sur commande du régime Talon. Azannaï est un as politique au destin capricieux. L’adversaire avant-hier fut Soglo la crainte trinité, autrefois terreau de ses convictions. Hier, ce fut Boni Yayi, un ancien allié. Aujourd’hui, il est aux prises avec son ex-poulain devenu éTalon tout puissant, dont chaque bandaison est source de débandade au point qu’il faille le castrer.
Affaire à suivre ! Candide Azannaï veut « tout nous dire » et nous donne rendez-vous pour très bientôt, lorsqu’il lancera sa « vague jaune » sur le Bénin. MTN et les Zem de Cotonou n’ont qu’à bien se tenir.

Martin SENALIDE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.